Comment installer une douche italienne pour PMR ?

Douche italienne PMR

La douche italienne entre dans le champ de la loi sur les aménagements pour personnes à mobilité réduite. Plain-pied, sol antidérapant, barres de maintien, l’Italienne n’a que des atouts !

La douche italienne, tendance et sécure pour les PMR

Elle est tendance et surtout indispensable aux personnes à mobilité réduite (PMR). Héritée des thermes publics de la Rome antique, la douche italienne est bien ancrée dans notre époque ! Spacieuse et sécure, elle est de plain-pied et ne présente aucun obstacle à franchir. Son coût, de 600 € à 2 500 € environ selon les modèles, peut certes rebuter.

Mais bonne nouvelle, son installation entre dans le champ des travaux d’adaptation subventionnés par la collectivité. On peut aussi la poser soi-même. Sachez néanmoins que la loi Handicap du 11 février 2005, régissant notamment les aménagements pour PMR, impose quelques exigences : revêtement au sol antidérapant, barres de maintien, siège escamotable, la douche italienne doit aussi être accessible en fauteuil roulant.

Un kit de receveur de douche

Si vous êtes bricoleur, vous pouvez installer vous-même la douche italienne pour senior de vos parents. On trouve dans les commerces spécialisés des kits de receveurs de douche à carreler, qui incluent le bac en polystyrène expansé prêt à être découpé, un siphon, la bande d’étanchéité et la grille à positionner au-dessus du siphon.

Le bac prévoit bien sûr une pente d’écoulement aux standards européens. Un tout-en-un auquel il faut ajouter un mortier prêt à carreler ainsi qu’un joint de silicone. Si le receveur n’en possède pas, pensez à l’intégration du revêtement antidérapant, sa hauteur ne doit pas dépasser 2 cm. L’idéal étant même d’installer ce revêtement sur l’ensemble de la pièce, avec une inclinaison de 2 % pour l’évacuation de l’eau.

Douche à l'italienne senior

Des normes drastiques pour les PMR

Autre point, et non des moindres, la configuration de la salle de bains. Les logements contemporains sont déjà aux normes, ce qui n’est pas toujours le cas des maisons type 1930 de nos grands-parents. En effet, la loi de 2005 exige qu’un fauteuil roulant puisse accéder dans la pièce, la largeur de la porte doit donc atteindre 85 cm.

Les dimensions de l’espace douche doivent être de 2,50 m X 2,50 m au moins. Dans la douche, le diamètre de l’espace de rotation doit atteindre 1,50 m. Le siège escamotable, de 40 X 40 cm, doit être fixé à une hauteur de 50 cm.

Le mitigeur thermostatique doit être équipé d’un dispositif anti-brûlure. Pensez aussi à adapter la hauteur des accessoires de douche à 85 cm. Un dispositif certes contraignant, mais indispensable pour la sécurité des personnes à mobilité réduite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *