Installer une pompe de surface pour l’arrosage du jardin

Installer une pompe de surface dans son jardin, c’est exploiter vos ressources d’eau gratuites pour réduire votre facture d’eau tout en pouvant arroser comme il se doit votre potager et vos belles plantes. Pour un jardin luxuriant à moindre coût, si vous possédez un point d’eau sur votre terrain, la pompe de surface est un must-have. Présentation et tuto d’installation de la pompe de surface.

Qu’est-ce qu’une pompe de surface ?

fleurs

Une pompe de surface ou pompe d’arrosage un appareil permettant de puiser l’eau là où elle se trouve et de la transporter là où vous en avez besoin. C’est la pompe la plus répandue car elle est très utilisée pour l’arrosage du jardin et le nettoyage domestique (de la terrasse, de la voiture…).

La pompe de surface se place hors d’eau sur une surface plane et pompe par aspiration jusqu’à une profondeur de 7 mètres dans votre source, que ce soit un puit, un bassin, une rivière ou autre ! Vous pouvez également la brancher au récupérateur d’eau de pluie.

Elle est composée d’un bloc moteur qui fournit la puissance nécessaire au pompage, d’une transmission qui répercute la puissance à la partie hydraulique et, justement, d’un système hydraulique qui transmets cette puissance à l’eau pour la déplacer.

/ !\ Attention, les pompes de surface ne peuvent pas aspirer des eaux sableuses. Pour les protéger, prévoyez un filtre anti-sable en laiton.

Le plus souvent, la pompe de surface est électrique mais vous pouvez en trouver à essence. Il existe également des pompes de surface en monophasées ou en triphasées, et certaines possèdent des éléments hydraulique en Noryl, les rendant plus résistantes aux chocs.

La pompe de surface est conçue à partir de différents matériaux comme la fonte et l’inox (ou les deux). La fonte offre des propriétés mécaniques et de résistance à l’usure importante, tandis que l’inox est résistant à la corrosion, aux variations de température et au gel.

Comment installer une pompe de surface ?

Pour mettre en place votre dispositif, vous aller devoir installer votre pompe, mais aussi son kit d’aspiration et son kit de refoulement.

Tout d’abord, prenez votre pompe et vérifiez que le niveau de votre source d’eau n’est pas plus bas que la préconisation du fabricant. Une fois cette précaution prise, vous pouvez installer votre pompe hors d’eau près de la source, bien à plat à l’horizontal, de préférence sur une dalle de maçonnerie. Votre pompe doit se trouver sur une surface stable et non déformable.

Lorsque vous montez votre pompe de surface, veillez à faire l’étanchéité à chaque raccord : une mauvaise étanchéité provoque des bulles d’air et un mal fonctionnement de la pompe. Pensez également à bien serrer vos raccords, car la pompe ne doit jamais tourner sans eau.

Reliez votre installation au réseau électrique (si besoin). Vous pourrez utiliser le bouton marche/arrêt de votre pompe ou automatiser son fonctionnement. Pour cela, il faudra compléter le dispositif avec d’autres produits, notamment un programmateur d’arrosage.

Une fois ceci-fait, vous pouvez installer votre kit d’aspiration et votre kit de refoulement, en prévoyant les raccords et l’étanchéité bien sûr. Avant de raccorder votre tuyau d’aspiration à votre pompe, pensez à le remplir d’eau. Une fois plein, le niveau de l’eau ne doit pas baisser : cela vous permet de vérifier le bon fonctionnement du clapet anti-retour.

Ensuite, reliez le tuyau d’aspiration à l’entrée de la pompe, puis dévissez le bouchon d’amorçage au-dessus de cette dernière. Remplissez le corps de la pompe d’eau froide jusqu’à débordement, puis remettez le bouchon.

Ça y est, votre pompe de surface est amorcée et est prêt à être utilisée !

 

NOTE : Cet article est exclusivement destiné à l’installation d’une pompe de surface pour l’arrosage du jardin. Cette méthode n’est pas adaptée à d’autres activités (alimenter la maison, la piscine, etc.).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *